Laurent Gbagbo un phénomène! La CPI ne semble pas encore le comprendre ou refuse d’accepter que celui qu’elle veut faire passer pour un vulgaire criminel contre l’Humanité est en fait le porte flambeau de l’Afrique Nouvelle. Sa popularité en témoigne. On se souvient que les appels de soutien au Président Laurent Gbagbo ont fait éclater le standard téléphonique de la juridiction internationale basée dans un pays développé ou la technologie du dimensionnement ou encore élasticité en informatique, ou pour utiliser un terme à la mode le Cloud Computing, est disponible.
Des internautes du monde entier laissé pour compte
Ce mardi 19 Février 2013, a débuté l’audience de confirmation des charges. La retransmission en léger différé (30 mn de retard) a été annoncée en grande pompe. La CPI profite de Laurent Gbagbo pour ce faire une publicité, mais malheureusement elle ne mesure pas les conséquences d’une telle annonce sur ses infrastructures web de retransmission, car nous n’osons pas mettre en doute les qualifications de ses responsables Informatique et audiovisuelle. Nombreux ont été ceux qui n’ont pas pu suivre entièrement en direct sur le site la retransmission du procès, car les infrastructures sous dimensionnés par rapport à la demande n’ont pas pu tenir tout le long du procès. Il y a non seulement eu beaucoup de mise en mémoire tampon signe de manque de capacité en réseau, mais avant la fin le serveur a tout simplement arrêté de diffuser car sur sollicité.
 Une centaine d’ivoiriens réunis à Chicago pour regarder ensemble l’audience sont restés sur leur faim et dire qu’ils étaient rassemblés dans une salle louée pour la circonstance depuis 5H matin heure locale !
INSUFFISANCE TECHNOLOGIQUE  ET NOS RECOMMENDATIONS A LA CPI
Tous ceux qui ont visité le site de transmission donné par la CPI sur son site (Anglais: http://livestream.xs4all.nl/icc1.asxou les spécialistes qui lisent les liens ci-dessus comprendront que la retransmission a été faite uniquement sur la plateforme Microsoft Windows Media Player  qui est l’un des lecteurs de fichiers vidéos de Microsoft et qui par défaut donc pour le commun des utilisateurs, ne marchera pas avec tous les autres navigateurs qui collectivement constituent l’écrasante majorité des navigateurs ( Safari, Chrome, etc..) Les utilisateur de Ipad et de mobiles autre que Windows mobile ont tous été royalement exclus. Il n’est pas exagéré d’écrire que c’est plus de 70% des internautes qui sont dans ce cas. Les équipes Informatique et audiovisuelle de la CPI n’ont pas visiblement fait ce que l’on appelle dans le jargon informatique « stress test », c’est-à-dire simuler le test de résistance à la charge. En d’autres termes l’équipe n’a pas pris le temps de voir comment leur système se comporterait s’il y avait 1000 personnes connectées simultanément ou s’il y avait 100.000 voir un million de connexions simultanées !  Français: http://livestream.xs4all.nl/icc2.asx)
Aujourd’hui il existe à la portée de structures moins nanties financièrement que la CPI des technologies qui lui permettraient de moins se ridiculiser ou d’avoir un peu plus d égard pour les visiteurs de son site. La solution technologique que nous recommandons à la CPI est le CLOUD COMPUTING OU L’ELASTICITE INFORMATIQUE. Comme son nom l’indique cette Technologie donne de l’élasticité à vos infrastructures. Plus il y a de la demande plus des ressources informatiques (temps de microprocesseur, capacité de bande passante réseau, etc..) sont mise à votre disposition pour le bonheur de vos utilisateurs ! Mieux comme c’est le cas avec l’électricité ou l’eau vous ne payez que ce que vous avez consommé sans avoir à construire votre propre château qui pourrait ne pas pouvoir faire face à des périodes de pointe rarissime.
Demba Traoré
Sr Web Architect, Solution Architect.
Demba@demba.info.


 



 

 

Chargement ...
Témoignagnes des amis du Président Laurent Gbagbo lors de son anniversaire