Le président russe Vladmir Poutine est sorti de ses gonds, hier mardi 10 juillet, face à l’ingérence maladroite et outrancière des Etats et de l’Union européenne – avec pour chef de file la France - dans le conflit syrien. Dénonçant par ailleurs l’exportation de la «démocratie des missiles» pour mieux exploiter les pays victimes. Celui qui se place désormais en défenseur des Etats «agressés» par l’axe UE-USA, entend oeuvrer à éviter la perpétuation de cette ingérence meurtrière.

Elu local et ancien ministre en France, candidat recalé à l’élection présidentielle de 2010 au Togo, Kofi YAMGNANE analyse les retombées de l’élection de son candidat, François Hollande, et annonce des lendemains difficiles pour les dictatures africaines…Bolero LAWSON : Aujourd’hui François HOLLANDE est élu Président de la République Française. Vous qui êtes très proche et conseiller Afrique de François Hollande, que pensez-vous qu’il va se passer? Kofi YAMGNANE : Il va se passer le changement annoncé! La République va reprendre ses droits

 

Après les tentatives dramatiques de partition du pays, après deux guerres civiles et leurs cortèges de morts, de blessés, de déracinés, de veuves et de veufs, d'orphelins...la Côte d'Ivoire est sortie exsangue d'une longue crise qui n'en finit pas... nous avons tous espéré que le passage par les élections montrerait une voie pacifique de sortie; que la présence de l'Onu, arbitre du scrutin unanimement coopté par l'ensemble des protagonistes, faciliterait le tracé de cette nouvelle voie.

Voici un an que le Président Laurent Gbagbo est détenu à la prison de la Cour Pénale Internationale, dans l’attente d’un jugement. Pour les tenants du nouveau régime, son transfèrement en ce lieu devrait accélérer la réconciliation en Côte d’Ivoire (dixit Gnénéma Coulibaly, ministre JDHLP), ce que contredit la réalité dans ce pays. Vingt mois après l’arrestation et la déportation du Président Laurent Gbagbo, les ivoiriens continuent de vivre des moments encore plus difficiles : l’insécurité règne en maître absolu et les droits élémentaires des citoyens sont bafoués au quotidien

 

Une délégation de la direction du Front populaire ivoirien (Fpi), conduite par son président, Monsieur Miaka Ourétto a effectué une mission en Europe. La délégation comprenait le vice président Michel Amani  Nguessan, les secrétaires généraux adjoints Brunot Gnaoulé Oupoh, Faustin Dédi Séri et Bamba Massany et les secrétaires nationaux Séry Gouagnon, Jean-Gervais Tchéidé, Innocent Akoi et Nicolas Nguessan Lavri et un membre du Comité central, Désiré Porquet. Cette mission qui s’est déroulée en deux étapes,

Charles Blé Goudé, l’ancien ministre de la Jeunesse et de l’emploi dans le dernier gouvernement de Laurent Gbagbo, veut avoir son mot à dire dans la vie politique nationale, bien qu’il soit en exil. Des procès à la CPI, aux attaques armées en Côte d’Ivoire, en passant par les connexions qu’on lui prête au Libéria, au Mali, ainsi que le congrès du COJEP, son mouvement, Blé Goudé a décidé de s’ouvrir à L’inter. Interview via internet .Charles Blé Goudé, bonjour. Vous avez procédé, récemment, à une restructuration au sein de votre mouvement.

 

 

 

 

Chargement ...
Témoignagnes des amis du Président Laurent Gbagbo lors de son anniversaire