Visite à La Haye Gbagbo à Miaka : « Maintenez le cap ! »
Posté par Gbagbo.ci le lundi 3 décembre 2012

Depuis sa cellule dans le centre pénitentiaire de Scheveningen, Laurent Gbagbo suit de près l’actualité ivoirienne, en particulier, celle qui concerne le Front populaire ivoirien, le parti qu’il a fondé. Au président intérimaire du Fpi qu’il a récemment reçu, à la Haye, siège de la Cour pénale internationale, l’ex-chef d’Etat a demandé de « maintenir le cap politique » et insisté sur la conquête du pouvoir par les « urnes ». Les propos de Laurent Gbagbo sont repris

Dire que le dialogue politique entre le pouvoir et l'opposition, principalement le Front populaire ivoirien (FPI) est au poids mort, est un secret de Polichinelle. Aussi pour relancer les pourparlers entre le gouvernement et la direction du FPI, qui a boycotté toutes les rencontres initiées ces derniers mois par l'Exécutif ivoirien, Alassane Ouattara compte-t-il s'adosser sur le président sénégalais, Macky Sall, pour renouer le fil rompu du dialogue avec son opposition significative.

 

« Bonjour madame la présidente. Je vous remercie de me donner la parole. Je m’appelle Laurent Gbagbo. Je vois Laurent Koudou Gbagbo. Koudou, c’est aussi mon nom. Mais, officiellement, sur les papiers, c’est Laurent Gbagbo.
Mes conditions de ma détention à la cour à La Haye sont correctes. Ce sont des conditions normales de détention d’un être humain. Mais ce sont mes conditions d’arrestation qui le sont moins. J’ai été arrêté le 11 avril 2011 sous les bombes françaises, moi le président de la République.

Présente dans l’hexagone depuis le 5 novembre 2012, la forte délégation du FPI conduite par son président, Miaka Ouretto avait entamé sa série de rencontres (officielle)  le 21 novembre dernier par la visite de la délégation au nouvel ambassadeur de Côte d’Ivoire à Paris, SEM  Charles Gomis. Une visite qui n’a pas manqué de réveiller quelques vieux démons. « Pourquoi vont-ils à l’ambassade alors que nous ne reconnaissons par l’autorité de Ouattara

 
Les derniers instants de Gbagbo avant son départ pour la CPI
Posté par Gbagbo.ci le jeudi 29 novembre 2012

Notre envoyé spécial à Korhogo a vécu en exclusivité, le transfèrement de Gbagbo à La Haye, le mercredi 29 novembre 2011 à la tombée de la nuit. En ce jour commémorant l'an 1 du transfèrement de l'ex-président à la CPI, nous reproduisons in extenso ses reportages effectués à chaud il y a exactement un an jour pour jour. Revivez ces moments émouvants et inoubliables. A la vue de l’avion qui a transporté l’ancien président, Laurent Gbagbo, atterrir à La Haye, aux Pays-Bas

Côte d'Ivoire : comment Simone Gbagbo tue le temps
Posté par Gbagbo.ci le mardi 27 novembre 2012

( Jeuneafrique.com )  Visée par un mandat émis le 22 novembre par la Cour pénale internationale, Simone Gbagbo reste incarcérée pour l'heure dans le nord de la Côte d'Ivoire. L'ex-première dame a été auditionnée par un juge et attend son procès. En priant... Recluse depuis plus de dix-huit mois à Odienné, dans le nord du pays, Simone Gbagbo, 63 ans, attend l'ouverture de son procès, qui doit se tenir d'ici à la fin de l'année à Abidjan - les autorités excluant pour le moment tout transfert devant la Cour pénale internationale (CPI).

 

 

 

 

Chargement ...
Témoignagnes des amis du Président Laurent Gbagbo lors de son anniversaire