La situation : les deux camps revendiquent la victoire, un recomptage intégral en cours. Un peu avant minuit, chacun des deux candidats a revendiqué la victoire par un faible écart de voix, dimanche 18 novembre : selon Jean-François Copé, qui a fait un véritable discours de victoire, il aurait gagné par un peu plus de 1 000 voix d'écart, avec une participation supérieure à 50%, dans un scrutin où 300 000 militants étaient appelés à voter. François Fillon, qui est venu quelques minutes plus tard face à la presse, estime pour sa part qu'il a gagné par 224 voix

Contrairement à ce que certains médias ont écrit, c’est le mercredi 14 novembre 2012 que l’audition de Mme Simone Ehivet Gbagbo s’est tenue. Détenue au secret à Odienné, nord ouest du pays, depuis 19 mois par le régime Ouattara, l’ex-Première dame a été entendue, pour la première fois, par la Justice ivoirienne. L’audition conduite par le juge d’instruction, Koné Mamadou, en charge du 10ème cabinet d’instruction du Tribunal de 1ère Instance d’Abidjan-Plateau

 

Le Président de la République, Alassane Ouattara, a dissous son gouvernement, le mercredi 14 novembre 2012. Selon la raison officielle, cette dissolution fait suite au refus des groupes parlementaires Pdci et Udpci, de voter, lors de la séance parlementaire du mardi 13 novembre dernier, le projet de loi sur le mariage. "Cela pose donc un problème au niveau de la solidarité à l'intérieur de l'alliance et du soutien de l'alliance" au gouvernement, avait souligné Amadou Gon Coulibaly, après la décision du chef de l'Etat

Véritable foire d’empoignades entre les députés hier mardi 13 novembre à l’Assemblée nationale. A l’origine, le projet de loi de Ouattara que sont venues défendre devant la commission des affaires générales et institutionnelles (CAGI) présidée par Affoussy Bamba, la ministre de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, Raymonde Coffie- Goudou et sa collègue déléguée à la Justice, Matto Loma Cissé. Le premier projet de loi présenté propose l’abrogation de l’article 53 de la loi n° 64-375 du 7 octobre 1964

 
Dissolution du gouvernement, Bédié en colère
Posté par Gbagbo.ci le vendredi 16 novembre 2012

Jusque-là, il a toujours été consulté pour les décisions très importantes que le chef de l’Etat a eu à prendre. Le président de la République tenant compte de leur alliance qui aura permis d’arriver au pouvoir. Mais, avant-hier mercredi, le président du PDCI-RDA, par ailleurs président de la Conférence des présidents du Rassemblement des Houphouétistes (RHDP, coalition au pouvoir), a été mis devant les faits accomplis comme tout le monde, s’agissant de la dissolution du gouvernement de coalition en place par le président Alassane Ouattara.

Simone Ehivet Gbagbo a été finalement entendue hier mardi 13 novembre 2012, à Odienné, au Nord-Ouest de la Côte d'Ivoire.  L'audition sur le fond de l'ex-Première Dame de Côte d'Ivoire a été menée par le magistrat Koné Mamadou, juge au 10ème cabinet d'instruction près le Tribunal de 1ère instance d'Abidjan, arrivé dans la capitale du Kabadougou lundi. Simone Gbagbo était assistée de Me Rodrigue Dadjé, son avocat depuis l'époque du règne de son époux, Laurent Gbagbo.

 

 

 

 

Chargement ...
Témoignagnes des amis du Président Laurent Gbagbo lors de son anniversaire